Digitalisation et intégration : dépasser les limites des systèmes

Retour à la vue d'ensemble

Digitalisation et intégration : dépasser les limites des systèmes

21.11.2017

Partout dans le monde et dans tous les domaines, la technologie logicielle doit faire face à un défi de taille : l'intégration

Les environnements de systèmes qui se sont développés au fil du temps sont très hétérogènes et manquent de flexibilité en termes d'intégration, de consolidation et d'innovation. Que faire alors lorsque certains composants d'un système ne sont plus à la hauteur des exigences du moment ?
L'expérience nous montre qu'il est possible de mieux gérer cette complexité croissante grâce à des modules d'intégration, d'interface et de workflow. Une organisation agile ne s'appuie plus sur un ordinateur central hiérarchique ou sur des systèmes fermés (unidirectionnels). Il est devenu bien plus important d'associer entre elles les informations existantes afin de générer de la valeur. Le fait que de nombreuses informations soient désormais associées à une référence spatiale montre que les données SIG revêtent aujourd'hui un intérêt stratégique. Ce sont précisément les informations dont doit disposer une entreprise ou une organisation pour assurer son avenir et la pérennité de ses investissements.
GEONIS 5.4 se positionne justement sur ce créneau. Avec l'introduction de clés univoques, nous sommes en mesure d'interagir aussi bien en tant que système principal que consommateur. La clarté de ces données nous permet de prendre en charge différentes interfaces et liaisons à des systèmes tiers.

GIS GlobalID Integration

Voici quelques exemples d'utilisation réelle : interfaces pour des programmes de calcul, liaison de systèmes ERP, interfaces pour solutions métier, gestion de documents, entrepôts de données, géné-ration de rapports et marketing.
Avec les données SIG, nous vous offrons un élément crucial pour la digitalisation des processus métier de votre environnement de systèmes, et vous ouvrons ainsi de nouvelles possibilités d'adapter vos modèles d'entreprise à des besoins changeants.

Un autre thème phare est souvent abordé dans les médias en lien avec la digitalisation : l'industrie 4.0. Toutefois, ce concept reste difficile à définir précisément à l'heure actuelle. Voici ce que l'on peut affirmer avec certitude : Nous vivons actuellement une quatrième révolution industrielle, qui bouleverse tous les domaines de notre vie, d'une manière ou d'une autre. Cette révolution se déroule à un rythme bien plus rapide que les précédentes avancées technologiques et nous apportera de nouvelles solutions et approches. Les systèmes se transforment au-delà de toutes les frontières connues, physiques, juridiques et même psychologiques. Les principaux exemples en sont Uber, Airbnb, Facebook, Google, etc.

Jusqu'où ce voyage nous emmènera-t-il ?
Nos objectifs pour les fournisseurs d'énergie et les communautés

Au cours des dernières décennies, GEONIS a permis de digitaliser les informations relatives aux infrastructures. Aujourd'hui, nous disposons d'informations digitales étendues, dont seule une petite partie est accessible aux organisations. Or, ces données ne prennent toute leur valeur qu'à partir du moment où l'ensemble des collaborateurs et/ou applications peuvent en disposer. Alors seulement, il est possible de visualiser et de comprendre des relations complexes. Par ailleurs, il est également important de consolider les différents emplacements où sont stockées les données, pour éviter toute redondance. 

GIS data enterprise-wide

À quoi ressemblerait une telle intégration ?

En voici un exemple typique : des adresses doivent être stockées à différents endroits et utilisées pour diverses applications au sein d'une organisation. Le simple maintien de ces données représente un effort financier et humain non négligeable. D'un point de vue historique, cet effort se justifie ; mais comment l'intégration peut-elle contribuer à apporter une solution ?
Une approche possible consiste à intégrer mutuellement les systèmes et à ne plus stocker les adresses qu'à un seul endroit. Un système est alors désigné comme système principal. Il s'agit en général d'un ERP, qui gère les données relatives à la facturation et aux abonnés. Ce système conserve et administre toutes les informations liées aux adresses, mais ne dispose généralement pas de coordonnées spatiales, lesquelles relèvent typiquement du SIG. Grâce à l'intégration des services, les données peuvent être mises à disposition depuis le SIG pour être transformées. Le rôle du SIG consiste simplement à géocoder les adresses. Ainsi, un enregistrement central des données de localisation est prêt à être utilisé, et toutes les attributions en matière de suivi et de saisie sont définies de façon claire.

GIS Integration Service

Comment GEONIS participe-t-il à cette intégration ?
Grâce à l'introduction de clés non équivoques (GlobalID) dans GEONIS 5.4, nous nous adaptons aux besoins des systèmes et applications modulaires dans tous les domaines envisageables. GEONIS peut désormais endosser n'importe quel rôle au sein d'un environnement intégré et, ainsi, contribuer à la digitalisation des processus.